Sous la pression, M Cazeneuve, ministre de l'Intérieur, concède le débat parlementaire. Ce n'est pas une victoire, c'est une manœuvre désinvolte. L'avancement du dispositif rend très peu probable une remise en question sincère du projet qui veut mettre les données biométriques de 60 000 000 de Français à la portée des détournements criminels ou politiques. Il ne s'agira au mieux que d'un dialogue de sourds, au pire du théâtre de la connivence entre carriéristes et godillots.
Le Parti Pirate s'indigne en prenant connaissance du décret n° 2016-1460 du 28 octobre 2016 autorisant la création d'un traitement de données à caractère personnel relatif aux passeports et aux cartes nationales d'identité.
« Cette institution, qui est une institution de lâcheté... Parce que c'est quand même ça, tous ces procureurs, tous ces hauts magistrats, on se planque, on joue les vertueux... On n'aime pas le politique. » Il est difficile de passer à coté de cette phrase prononcée par le Président de la République au cours d'entretiens avec deux journalistes. Le rôle de gardien de l'Autorité judiciaire confié au chef de l'État par notre Constitution est une nouvelle fois mis à mal par l'occupant de ce poste.
Si vous ne savez pas pour qui voter... c'est peut-être vous le candidat! Le Parti Pirate c'est nous, c'est  vous, ce sont celles et ceux qui s'en saisissent ! Le parti à la voile vous invite à rejoindre le rang des volontaires pour en découdre contre les cumulards de la vie politique. Vous n'aurez plus à faire confiance, vous serez celle ou celui qui propose.

Coordonnées nationales

Contact

CAPTCHA
This question is for testing whether or not you are a human visitor and to prevent automated spam submissions.